Brabant wallon La zone de police Nivelles-Genappe fait le bilan de son marathon

Le marathon de vitesse organisé sur le plan national mardi est passé par la zone de police Nivelles-Genappe, où le pool "roulage" avait été renforcé pour l’occasion par un maître-chien, quatre policiers des équipes d’intervention ainsi que quatre renforts de la police fédérale.

De quoi organiser trois contrôles durant la journée: un à la rue du Dernier Patard à Genappe où la vitesse autorisée est de 70 km/h, un à la chaussée de Wavre à Nivelles où les automobilistes doivent rouler à 50 km/h, et un troisième dans le zone 30 située devant l’Institut provincial d’enseignement technique (IPET) sur la chaussée de Hal.

La politique de la zone de police Nivelles-Genappe n’est pas de contrôler les zones 30 en priorité, mais elle le fait de temps en temps. Et visiblement, les Aclots ont eu le pied lourd alors qu’ils passaient devant cette école entre 14 h 45 et 16 h.

Aux heures de sortie donc, 360 voitures ont été contrôlées et… 154 étaient en infraction. ! Cinq ont été interceptés sur place. Un résultat qui ne laissera sans doute pas les responsables de la zone sans réaction…

Sur la chaussée de Wavre, 54 automobilistes sur 238 roulaient à une vitesse excessive. Et à Genappe, sur 566 véhicules qui sont passées devant le radar de la zone de police, 30 étaient en infraction.

Les contrôles ont donné lieu à la constatation d’autres infractions. Ainsi, un véhicule était en défaut d’assurance et de contrôle technique, et il était muni d’une fausse plaque d’immatriculation. Après vérification, il est apparu que le conducteur était… sous le coup d’une déchéance du droit de conduire !