Brabant wallon La Ville de Genappe a inauguré un agora space jeudi soir à deux pas du centre-ville.

L’espace situé au centre du quartier des Crawannes méritait depuis longtemps une amélioration et la Ville de Genappe, dès 2015, avait demandé à la société de logements sociaux Notre Maison de faire quelque chose à cet endroit.

Le projet a mis un peu de temps à se concrétiser mais manifestement cela valait la peine d’attendre : jeudi soir, un agora space permettant la pratique de divers sports, augmenté d’une aire de jeux pour les enfants plus jeunes, a été inauguré en présence de la ministre régionale en charge des Infrastructures sportives, Valérie De Bue.

Il faut dire que la Région wallonne a mis largement la main à la poche pour ce qu’on appelle en jargon une Pisq, à savoir une "petite infrastructure sportive de quartier". Petite mais costaude, et pas seulement parce que le projet imaginé par le bureau DS Architecture et construit par l’entreprise Nonet semble robuste. Au niveau financier, le coût total du chantier s’élève à 263 747 euros. Via Infrasports, la Région est intervenue à hauteur de 85 %. Et le solde, soit 42 000 euros, est assumé par la ville de Genappe.

"Plus de 250 000 euros, cela fait plus de 10 millions de francs belges : c’est un investissement conséquent, pensé pour toutes les générations, et j’espère que cela sera respecté", a glissé le bourgmestre, Gérard Couronné, dans son discours d’inauguration.

Du côté de Notre Maison et de la ministre De Bue, on a émis le même souhait, en soulignant l’efficacité de ce type d’outil pour dynamiser un quartier. La société de logements sociaux en a déjà deux au sein de son parc, à Chastre, et un projet semblable va bientôt se concrétiser à Rixensart.

V.F.