Une attention particulière a été portée aux modes actifs de déplacement.

Lors de la présentation du budget 2020, l’échevin des Travaux, Pascal Rigot, a évoqué l’aménagement cyclo-piéton de plusieurs rues qui seront rénovées en cours d’année. Il s’agissait notamment des rues de Soignies et Bléval, de la rue du Mont-Saint-Roch et de la rue des Brasseurs où un cheminement piéton est prévu.

L’opposition CDH avait d’ailleurs demandé au conseil communal, pour ces divers travaux, quelle était la part d’investissement réellement consacrée aux vélos et aux piétons, et celle qui bénéficiera aux voitures. La réponse de l’échevin Ecolo à son ancienne collègue Evelyne Vanpée avait été cinglante : "Si tu me demandes de détailler le décompte exact des travaux qui sont prévus, c’est comme si on t’avait demandé le décompte exact du chantier du cinéma il y a une dizaine d’années…"

Via un communiqué, Pascal Rigot vient de rappeler qu’en 2019, année de démarrage de la législature, d’importants travaux ont déjà été réalisés avec une orientation pour soutenir les modes actifs de déplacement.

Il s’agit de la réfection du faubourg et de la chaussée de Namur avec marquage pour cyclistes (300 000 euros), du trottoir du haut de la rue de Namur (62 000 euros), de la rue de la Maillebotte (28 000 euros) et de la rue Delfosse (113 000 euros) où les aménagements pour modes actifs seront réalisés ultérieurement.