Le projet d’une société française est retenu pour la future piscine

PISCINE Le projet de piscine intercommunale SportissimO, sur le site du vélodrome de Rebecq, rassemblant les quatre communes de l’ouest du Brabant wallon, pouvait sembler utopiste lorsqu’il a été lancé.

Mais moins de deux ans plus tard, le projet vient de franchir une étape d’importance. Au terme d’un appel d’offres européen, le projet proposé par Japac Architecture a été retenu.

Ses esquisses pour le complexe ont été dévoilées, hier à Rebecq, en présence des édiles des différentes communes et du ministre des Sports, André Antoine.

Le gagnant est, en réalité, une compagnie française alliant Soja Ingénierie et Ellyps (spécialiste du développement durable). Le choix s’est fait entre neuf offres. L’aspect durable a pesé dans la balance.

Le complexe comportera un bassin de 25 mètres avec huit couloirs et une pataugeoire. Le projet retenu prévoit une alimentation en énergies renouvelables (pellets, énergie solaire ou petites éoliennes).

Dont coût : sept millions d’euros (HTVA). La Région wallonne a promis un subside de 2,5 millions et la province est prête à dégager 3 millions.

Le solde de 1,5 million sera à charge des communes (50 % pour Tubize, 25 % pour Rebecq, et le reste divisé entre Ittre et Braine-le-Château).

“Le projet se veut aussi durable du point de vue financier afin de pas devoir réinvestir dans 20 ans” , précise le bourgmestre de Rebecq et président de SportissimO, Dimitri Legasse.

Les frais de fonctionnement seront à répartir en fonction de l’origine des baigneurs. Profitant de sa visite à Rebecq, et de son autre casquette de ministre wallon de l’Emploi, André Antoine a annoncé que la Région interviendra dans ce volet par une prise en charge partielle des frais de personnel. “Il ne s’agit pas d’une mesure de faveur” , s’est-il empressé de préciser. “La subvention de 300 emplois dans le domaine du sport est prévue par la Région.”

Compte tenu de différentes étapes à encore franchir (permis d’urbanisme, appel d’offres pour les entreprises,…), le premier plongeon est espéré pour le second semestre 2012.



© La Dernière Heure 2010