Ce week-end, après plusieurs mois de préparation et un report pour cause de situation sanitaire délicate, la ville de Nivelles a proposé son tout premier “Marché des artisans, créateurs et producteurs” sur la place Émile de Lalieux. Il s’agissait, après le retour du marché aux plantes sur la Grand-Place, de proposer une alternative pour animer cet autre pôle d’intérêt du centre-ville.

Pour commencer, ce nouveau marché réservé aux artisans et producteurs locaux – un périmètre de 20 km autour de Nivelles a été pris comme référence – sera mensuel, et uniquement durant la belle saison, c’est-à-dire jusqu’en septembre.

Pour cette première, on retrouvait bien plus de créateurs et artisans que de producteurs. Mais pour ceux qui ne savaient pas qu’on fabriquait des couteaux à Baulers, ou qui cherchaient des bijoux ou des créations en tissu “made in Nivelles”, il y avait de quoi faire de belles rencontres et des découvertes intéressantes.

À l’heure du premier bilan, l’échevin du commerce et des marchés, Benoit Giroul, se montre satisfait.

Je considère que pour une première édition, c’est une réussite, confirme-t-il. Les exposants nous ont dit qu’ils étaient contents du passage et certains ont déjà demandé à revenir. C’est vrai qu’à 15 heures encore, il y avait du monde. Notre but est d’instaurer une rotation entre les exposants pour que les gens découvrent chaque mois de nouveaux produits et de nouveaux commerces locaux.”

Il y a quelques petits “réglages” à peaufiner, par exemple la position des baffles de l’animation qui ont ennuyé une riveraine, ou l’amélioration du sens giratoires. Mais dans l’ensemble, il n’y a pas eu de couacs.

On est conscient que c’est un travail de longue haleine pour rester attractif, précise Benoit Giroul. On doit se réinventer tous les mois. J’espère bien que la prochaine fois, les terrasses seront ouvertes, ce qui permettra d’instaurer une belle ambiance.”