Le procès de Farid Hakimi et consorts se poursuit avec les plaidoiries des parties civiles, mardi devant la troisième chambre correctionnelle de la cour d'appel du Hainaut. Le vol avec violence commis à Lasne en mars 2017 a été évoqué devant la cour. La nuit du 5 au 6 mars de cette année, trois hommes cagoulés et armés ont agressé Frédéric L., le comptable de Frédéric G. visé par cette attaque commise, selon un précédent jugement, par Farid Hakimi et Mohamed Benaouane, informés par Stéphane Pauwels et Vanessa Colassin, via Jamal Ennif. Pascal Faedda a été acquitté mais le ministère public, en appel, a demandé sa condamnation à une peine de 15 ans de prison.

Un document manuscrit représentant l'habitation de Frédéric G. avait été retrouvé chez Farid Hakimi. Il lui avait été remis par Mohamed Benaouane, qui est en aveux. Pour le tribunal, la détention de ce document prouve l'implication de Farid Hakimi dans cette affaire. Le ministère public a partagé cet avis et a demandé à la cour de confirmer cette décision.

Jamal Ennif est en aveux d'avoir joué l'intermédiaire entre le couple Pauwels-Colassin et les malfrats. Ces derniers cherchaient de l'argent facile et le couple voulait punir Frédéric G. en raison de son comportement envers son ancienne compagne, Vanessa Colassin.

Une peine de cinq ans de prison ferme a été réclamée contre Jamal Ennif, condamné à une peine de trois ans avec sursis en première instance.

Lundi, le procureur fédéral a demandé à la cour de retenir l'incapacité de travail de plus de quatre mois pour Frédéric L., passé à tabac cette nuit-là.