Si l’avis n’est pas décisif, la réponse des autorités communales est claire.

Voici quelques jours, les riverains de la chaussée de Charleroi se sont mobilisés pour dire non en réponse à l’enquête publique pour une antenne GSM Telenet de 30 mètres de haut à Jodoigne-Souveraine. Leur message ? "Ce type de construction imposante, métallique, près des villages de Jodoigne-Souveraine, Dongelberg et Jauchelette, ne s’intégrerait pas dans l’environnement rural et le paysage campagnard, parmi un ensemble bâti traditionnel de maisons villageoises unifamiliales, même le long de la chaussée de Charleroi."

La Ville de Jodoigne s’est positionnée, même si son avis n’est cependant pas décisif. Jean-Luc Meurice, bourgmestre : "La Ville est régulièrement sollicitée par différents opérateurs de télécommunication afin d’installer des antennes sur son territoire. Dernièrement, c’est le village de Jodoigne-Souveraine qui était concerné et avant lui, celui de Dongelberg. En séance ce vendredi 6 mars, le collège communal, bien que non décisionnaire, émet à nouveau un avis négatif pour cette demande d’implantation d’antenne."

Fidèle à son Plan stratégique transversal, la Ville de Jodoigne souhaite bénéficier d’une couverture réseau optimale sur toute la commune, mais pas sans une méthodologie clairement définie. "En effet, aucune stratégie ni vision globale du développement des communications n’ont été présentées aux autorités communales. Par contre, nous avons pris connaissance des inquiétudes des citoyens. Un groupe d’habitants de Jodoigne-Souveraine a d’ailleurs été reçu mercredi dernier afin d’exposer ses craintes et ses positions." Avec tous ces éléments, sans une stratégie de développement claire de la Région wallonne et des opérateurs de télécommunication, le collège communal a émis un avis défavorable et réitérera celui-ci à toute demande d’implantation d’antenne sur son territoire. "Une réunion sera provoquée avec ces différents intervenants concernant la couverture réseau de la commune avec la volonté d’obtenir un plan clair et détaillé."