Laissé en friche depuis 1989, le site de la Galvanisation de la Brugeoise et Nivelles s’apprête à connaître un nouveau destin. En effet, après pas mal d’années de discussion, le promoteur Immobel a décroché son permis intégré il y a quelques semaines et il vient de faire savoir qu’il allait entamer les travaux pour faire sortir de terre, sur l’ancien site industriel, 291 logements composés de 25 % de studios ou appartements d’une chambre, 60 % d’appartements de 2 chambres, et 15 % de trois chambres.

La commercialisation est annoncée dans la foulée : elle est prévue pour la deuxième quinzaine du mois d’avril, avec un accueil des candidats acquéreurs dans une villa de l’avenue des Combattants, restaurée pour l’occasion. Un site internet est déjà en ligne pour détailler le projet, à l’adresse www.ilot-saint-roch.be.

“En reconvertissant une vaste zone de friche industrielle en quartier d’habitation verdoyant et éco-responsable, l’Îlot Saint-Roch s’affiche comme un projet immobilier ambitieux, durable et novateur pour Nivelles, peut-on y lire dans un texte à l’attention des futurs investisseurs. Il vous permettra d’offrir à vos locataires des studios et appartements neufs, à l’architecture contemporaine et aux finitions soignées. L’ensemble immobilier comporte 291 logements répartis en trois gammes d’habitations destinées à trois groupes cibles différents. Avec en plus deux cellules commerciales et trois surfaces réservées à des professions libérales.”

Du côté de la Ville, le collège a souligné à plusieurs reprises combien ce projet immobilier rentre dans ses priorités, à savoir reconvertir des anciennes friches industrielles en ville – on est à quelques centaines de mètres de la Grand-Place – grâce à des investissements privés, et ainsi éviter de “grignoter” la ceinture verte à l’extérieur de Nivelles.

Notons enfin qu’un recours a été introduit contre le permis.