Brabant wallon L’événement "Entre deux temps" fera samedi la part belle aux producteurs locaux.

Propriété provinciale, le dernier Quartier-Général de Napoléon, le long de la RN5 à Vieux-Genappe, est le lieu où s’organise depuis deux ans le "Marché de l’Empereur". Une appellation qui se veut évidemment un clin d’œil à la dimension napoléonienne des lieux, mais qui offrait en réalité une vitrine aux producteurs du coin pour faire connaître leurs meilleurs produits de bouche.

L’événement a son public mais l’équipe d’organisation a décidé de passer la vitesse supérieure, en ajoutant à cette dimension locale un enjeu mondial qui est aussi une préoccupation des citoyens brabançons wallons : la préservation de l’environnement. Et dans ce cadre, il n’est pas inutile de rappeler que le dernier QG était aussi la "ferme du Caillou", où l’on cultivait les terres alentour et on élevait les animaux pour s’en nourrir.

D’où le nouveau nom du marché : Entre deux temps, le festival des initiatives locales.

"Il ne s’agit pas de revenir en arrière mais bien de prendre le meilleur de la modernité tout en restant fidèle à des valeurs plus anciennes, précise le député provincial Tanguy Stuckens. On veut un événement optimiste - pas de culpabilisation - pour éveiller les esprits, soulever des questions et des réflexions sur notre consommation et ses pratiques actuelles."

Le marché fera donc la part belle aux produits locaux comme le vin de Baulers, la viande et les préparations d’un traiteur de la région, les conserves artisanales, les confitures et les fromages venant de fermes de Genappe… Mais les organisateurs ont également invité des artisans du Brabant wallon qui conjuguent savoir-faire et récupération pour créer des vêtements, des accessoires ou encore des bijoux comme la Nivelloise Maryse Genet.

Au-delà du marché, sont également prévus des ateliers pour apprendre à réaliser ses propres produits cosmétiques, revaloriser ses textiles usagers ou encore tirer parti des plantes qui poussent dans la nature. Des démonstrations de réparations de petits électroménagers devraient également inspirer les bricoleurs.