Le 27 décembre 2019, Olivier, qui se trouvait dans un café du centre de Wavre, a estimé qu’un autre consommateur avait assez importuné une jeune fille qui jouait au bingo. Il connaissait déjà cet homme, lui aussi habitué des lieux, et trouvait qu’en plus, il parlait mal au personnel. Alors il lui a fait une remarque, et les deux protagonistes sont sortis de l’établissement.

Pas très longtemps : Olivier a pris trois gifles, calmé en apparence, il est retourné boire une bière à l’intérieur. Mais il a pensé que ce n’était pas possible, à son âge, de prendre des claques sans réagir. Il a alors sorti un couteau dont il se sert pour bricoler, et s’est levé.

Son rival était resté à l’extérieur, en terrasse. Olivier s’est approché par-derrière, l’a étranglé et de l’autre main, lui a planté son couteau dans le thorax, à proximité du cœur.

Le blessé a tout de même réussi à le désarmer mais s’il s’en est sorti, il a été emmené à l’hôpital et souffre encore, pratiquement un an après les faits, de certaines douleurs. Il a d’ailleurs dû stopper son métier qui lui imposait de porter des charges lourdes.

Olivier, cité en correctionnelle pour tentative d’assassinat, n’est pas venu s’expliquer. Le jugement est tombé : quatre ans de prison ferme, et l’arrestation immédiate de l’intéressé ont été ordonnées dans la foulée.