Un jour, espérons le plus rapidement possible, les grands événements reviendront dans le centre de Nivelles. La Grand-Place sera à nouveau un lieu où certains aiment se rassembler pour des concerts, pour s’amuser, pour profiter de bons moments au pied de la collégiale. Il y a un hic : ceux qui cherchent des toilettes n’ont pas le choix, il faut entrer dans les cafés pour en trouver et fort logiquement, y payer une consommation.

À certains moments, les toilettes du Waux-Hall ou de l’hôtel de ville sont accessibles mais dans les deux cas, il faut descendre des escaliers. Pas idéal pour les personnes à mobilité réduite (PMR)… Parfois, et c’est le cas actuellement, les établissements Horeca sont fermés et il n’y a aucune possibilité pour ceux qui auraient une envie pressante.

Au dernier conseil communal, Gaëtan Thibaut est revenu sur cette problématique, pour savoir si le dossier d’installations de toilettes publiques avance. C’est que même en comptant sur les cafés, un mini-audit réalisé par le conseil consultatif de la personne handicapée montre que, dans le centre de la cité des Aclots, il n’y a qu’un seul établissement (L’Union) dont les toilettes sont équipées pour être utilisées par les PMR. Et encore, le sas d’entrée de l’établissement n’est pas très pratique.

La présidente du conseil consultatif de la personne handicapée, Colette Delmotte, n’a pu que confirmer le manque actuel. L’audit montre aussi que les toilettes qui existent dans d’autres établissements ne sont pas améliorables pour accueillir les PMR.

En conséquence, la Ville réfléchit sérieusement à installer des toilettes publiques accessibles 24 h sur 24, sans doute avec un système de monnayeur. Ce n’est pas pour tout de suite parce qu’il faut trouver l’endroit idéal, tenir compte des parties classées, des raccordements… Mais des renseignements sont pris sur les différents modèles existants, leur prix, les coûts de fonctionnement ainsi que les possibilités de subsides pour ce type d’équipement.