Au conseil communal de lundi soir, le collège a soumis aux élus une modification budgétaire due au chantier de rénovation extérieure de la collégiale Sainte-Gertrude. On se souviendra que le budget communal 2021, soumis aux conseillers en novembre dernier, prévoyait un montant de 2,2 millions d’euros pour ce chantier important, l’édifice devant fêter cette année les 975 ans de sa consécration.

En réalité, l’estimation des travaux à réaliser, avec notamment le nettoyage de la façade, le remplacement de deux arcades et de la toiture de l’avant-corps, la rénovation d’une partie du parvis ainsi que l’installation d’un nouvel éclairage, indiquait un montant de 2 millions d’euros. Le collège, vu la complexité du chantier, avait pris une "marge" de 200 000 euros.

Mais il est apparu, après l’ouverture des deux offres reçues par la Ville, que les entreprises avaient remis des prix avoisinant les 2,45 millions d’euros. Le collège doit donc gonfler l’enveloppe initiale, et se préserver une marge encore en cas de souci de chantier. Il a demandé au conseil communal d’ajouter 550 000 euros aux 2,2 millions prévus.

André Flahaut (PluS) a demandé quelle était la position de la Région, qui avait promis des subsides sur base de l’évaluation précédente. Selon le bourgmestre Pierre Huart, l’Agence wallonne du Patrimoine (AWaP) a agréé les travaux lors de réunions, et il n’y a pas de souci.

Côté Défi, Véronique Vandegoor a estimé qu’en ces temps de pandémie où beaucoup de gens ont besoin d’aide, l’heure n’était plus à un tel investissement : la conseillère a suggéré le report du chantier à des jours meilleurs. Elle seule a choisi le "non" lors du vote.