La décision est tombée ce vendredi soir : les commerces "non-essentiels" pourront rouvrir mardi. Mais à l’issue du Comité de concertation, la présidente de l’Association des commerçants de Wavre ne parvenait pas à se réjouir totalement des mesures annoncées concernant les commerces. " La majorité des commerces saute de joie car on voit enfin le bout du tunnel, lance Bernadette Pierre. Les chiffres de décembre devraient être à la hauteur de ceux des autres années. Mais il reste nos amis des métiers de contact et l’Horeca sur le bord du chemin et pour qui la situation reste dramatique. Ils restent sans revenus avec des loyers à payer. Et il n’y aura plus de comité de concertation avant janvier donc on ne leur donnera pas les derniers jours de l’année."

Même son de cloche du côté de Waterloo. " Je suis heureuse, mais je n’arrive pas à me réjouir à 100 %", confie la présidente de l’Association des commerçants, Catherine Detry. Toutes deux saluent toutefois la décision de rouvrir les commerces mardi, alors qu’initialement, la réouverture ne devait pas survenir avant le 13 décembre. " C’était important d’ouvrir le plus tôt possible car c’est une grosse période de cadeaux, poursuit la présidente waterlootoise. Cette réouverture anticipée va permettre de fluidifier le trafic de clients, au lieu d’avoir un rush durant la seconde moitié du mois."