Touché de plein fouet par les inondations de la mi-juillet, Walibi a pu rouvrir ses portes samedi. La météo maussade du week-end n’a malheureusement pas joué en la faveur du parc wavrien mais le public a tout de même répondu présent dès la réouverture. Et ceux qui ont osé braver la grisaille ont pu profiter des attractions sans devoir faire la file.


"On a fait le Kondaa six fois aujourd’hui, sourient Anaïs et Ludo, de Namur, avant d’embarquer une septième fois dans la nouvelle attraction phare du parc. On n’a jamais connu ça, c’est la première fois qu’on fait autant d’attractions sur la même journée ! C’est le seul avantage quand il fait moche (rires). On a tous un abonnement et on attendait la réouverture avec impatience."

Originaires de Gastuche, Marie et Julien se sont précipités au parc dès qu’il y a eu une accalmie. "On a vu qu’il arrêtait de pleuvoir, on a pris une douche et on est parti. C’est l’avantage quand on habite juste à côté, c’est un peu notre deuxième maison ici. On en profite à fond parce qu’une fois que le Covid Safe Ticket sera en vigueur (à partir du 16 octobre à Walibi, NdlR), on ne pourra plus s’y rendre."

Afin de respecter les normes sanitaires, les responsables du parc avaient fixé une jauge de 9 000 personnes au lieu de 22 000 en temps normal, mais l’on était loin d’atteindre la limite vu la météo. "On ne communique pas les chiffres de fréquentation, mais on a accueilli plusieurs milliers de personnes, indique Justien Dewil, la porte-parole de Walibi. On a repris en douceur. On espère que le public sera présent pour Halloween à partir du 16 octobre." Et pour la période d’Halloween, les responsables annoncent des attractions immersives un peu partout dans le parc qui organisera des nocturnes dès le 23 octobre.

Notons que le Pulsar restera encore fermé pour une durée encore indéterminée, ainsi qu’Aqualibi qui ne devrait pas rouvrir avant la fin de l’année.