Brabant wallon

Le parc a attiré plus de 400.000 visiteurs depuis un an

WAVRE Un an jour pour jour après la réouverture d’Aqualibi, les responsables du célèbre parc aquatique wavrien affichent un large sourire. Et pour cause : alors qu’ils tablaient sur une affluence annuelle moyenne de 400.000 visiteurs contre 300.000 auparavant, celle-ci a dépassé toutes les espérances lors de la première année d’exploitation après les importants travaux consentis.

“Nous avons eu 20 % d’entrées de plus que nos prévisions “, confie Caroline Crucifix, porte-parole du parc d’attractions wavrien. “C’est une bonne surprise. Nous avons une très belle affluence durant l’été ainsi que durant les vacances d’hiver et de carnaval.”

Fermé en janvier 2010, l’Aqualibi n’avait rouvert ses portes que le 30 mars 2011, après une rénovation en profondeur de ses installations. Près de 12 millions d’euros avaient ainsi été investis. Nouveau décor, nouveaux toboggans, nouveaux vestiaires… l’ensemble semble avoir plu aux habitués, et a visiblement convaincu les familles.

“Nous en avons plus qu’auparavant” , poursuit Caroline Crucifix. “Cela s’explique sans doute par la nouvelle aire de jeux entièrement destinée aux enfants. Elle est plus ludique avec ses quatre toboggans et ses jets d’eau. La mini-beach, réservée aux nourrissons, est également très appréciée et les cabines ont été repensées de manière à être plus pratiques pour les familles.”

Autre sujet de satisfaction pour les responsables du parc : la sécurité. Celle-ci a été renforcée avec une formation profonde des maîtres nageurs. “Les deux noyades d’enfants en bas âge que nous avons recencé cette année ont été gérées de très bonne manière par l’équipe de surveillants. Ils sont intervenus rapidement et, à chaque fois, ils sont parvenus à ranimer les enfants avant l’arrivée des pompiers. Et les enfants n’ont eu aucune séquelle grave.”

Le parc d‘attractions espère continuer sur sa lancée en fidélisant le public. “Le nouvel Aqualibi n’a plus rien à voir avec l’ancien. Et les visiteurs l’ont bien remarqué.”



© La Dernière Heure 2012