La commune a lancé une double opération de solidarité pour fournir des masques à un maximum de citoyens d’ici la fin du mois d’avril.

Le déconfinement, même si on y pense tous de plus en plus, ce n’est probablement pas pour tout de suite. Mais à Rixensart, on préfère l’anticiper. Du coup, la commune a lancé une double opération de solidarité pour fournir des masques à un maximum de citoyens d’ici la fin du mois d’avril. Elle en appelle aux dons de matériaux nécessaires à la fabrication de masques lavables et réutilisables ainsi qu’à ses couturiers (ères) en herbe prêts à les fabriquer.

"On récolte tout ce qui pourrait servir à fabriquer des masques réutilisables et lavables: du tissu, du fil à coudre, des élastiques, ruban, etc., précise Patricia Lebon, la bourgmestre. Les citoyens pourront déposer ces matériaux dans le conteneur situé à la maison communale. Et ensuite, nous laverons tous ces matériaux, avant de les envoyer aux couturières et couturiers (avec un patron) et de laver le tout encore une fois quand nous recevrons les masques en retour."

Un grand appel à la solidarité qui ne se présente pas pour autant comme une solution miracle. "Ce ne sera sans doute pas suffisant pour en fournir un ou deux par jour à tout le monde dès le début du déconfinement, mais ils serviront à diminuer les risques pour les Rixensartois et surtout à rassurer."

Si vous possédez les matériaux recherchés, les dons pourront être déposés à partir de ce vendredi dans un conteneur situé à la maison communale (sous l’abri à vélo). Si vous êtes volontaire et possédez une machine à coudre, prenez contact avec l’administration rixensartoise par mail via masques@rixensart.be ou via le 02/634.21.90.