496 joggeurs se sont présentés pour la course en souvenir de Rodolphe Bodart.

La première édition du trophée Rodolphe Bodart s’est déroulée sous la canicule ce samedi. Mais pour rien au monde, les 496 présents n’auraient raté cette épreuve en hommage à une personne tellement appréciée dans le milieu.

De superbes parcours étaient proposés dans une région campagnarde qui vaut le détour. Baulers a désormais son nom en un peu plus gras encore sur la carte des joggeurs ! Pour la petite distance le voisin de Wauthier-Braine Geoffrey Thornton s’est régalé. Il faut dire que lorsque l’on monte sur le podium d’une course, tout est toujours parfait.

"Le parcours était très bien, explique donc Geoffrey . Avec un départ en côte que j’ai bien aimé. Je suis parti calmement avec Sébastien Mahia et Thomas Jadin qui eux faisaient le 10 kilomètres. À la bifurcation, j’ai vu que j’étais quatrième. J’ai donc tout donné pour revenir sur les trois qui étaient à l’avant. Je me sentais bien, malgré la chaleur et le fait que jeudi, j’avais déjà couru la Lasnoise et ses 33 kilomètres…"

Avec de bonnes jambes, Geoffrey a constaté que le premier montrait des signes de fatigue alors qu’il ne restait qu’un seul kilomètre. "Je suis alors revenu sur le premier à 150 mètres de la ligne. Et là, je ne pouvais plus sprinter dans la côte finale car j’avais tout donné pour revenir, j’échoue donc second."

Le mot d’ordre au sein du peloton était que l’organisation était super. "Je suis content avec mon podium et aussi pour Rodolphe. C’est mon second podium scratch de l’année, il fait plaisir, même si c’est sur des cinq kilomètres. Ma périostite étant revenue, j’avais un peu mal à la cheville sur mes trois courses de cette semaine. C’est aussi pour cela que mes résultats sont mitigés…"

À noter la victoire sur le 10 kilomètres officiel de Benoit Haegeman chez les messieurs et Sarah Dardenne chez les féminines.

Caroline Soupart, la compagne de Rodolphe, a confirmé qu’une seconde édition aurait lieu en 2020 vu le succès de cette année !

Saul