Un avant-projet est annoncé à Ramillies. Les citoyens seront vigilants.

À ce stade, ce n’est qu’un avant-projet. Néanmoins, des plans existent déjà, ce qui démontre que l’intention est bien réelle, pour un promoteur, de réaliser à l’avenir, sur des terres actuellement agricoles, un lot de 19 maisons unifamiliales et deux immeubles de 10 appartements.

C’est sur un terrain enclavé, rue de la Frête, que cet avant-projet est envisagé. Et très logiquement, il suscite des réactions souvent inquiètes, parfois très mécontentes, mais également constructives de la part de riverains.

Si, à l’heure actuelle , aucune enquête publique n’est sur la table des autorités communales, le projet circule… Ce qui a poussé une délégation d’habitants à se rendre auprès de l’administration communale afin de recevoir quelques indications complémentaires bien légitimes.

La préoccupation première des riverains est de conserver le caractère rural et agricole du village de Ramillies. C’est pourquoi les personnes qui se préoccupent de cet avant-projet insistent sur la volonté de voir favoriser la construction de maisons unifamiliales à basse énergie tout en maintenant un équilibre entre espaces verts, nouvelles constructions et habitants actuels.

Qui dit nouvelles habitations entraîne forcément l’arrivée de nouveaux véhicules qui risquent à terme de poser quelques soucis de mobilité. Il s’agira de tenir compte du gabarit des voiries présentes en veillant à maintenir les campagnes.

Les habitants locaux aspirent à récupérer le sens interdit de la rue de la Frête sans oublier d’améliorer la sécurité routière sur la rue du Village.

Autre point, l’eau ! Les conduites de la SWDE sont de plus en plus défaillantes à Ramillies. Il s’agira d’avoir des garanties sur tout risque de pollution des sols, des rivières et de voir comment éviter des problèmes d’égouttage.

Pour que tout se déroule au mieux, le dialogue constructif sera privilégié si le dossier venait à passer le cap d’avant-projet à projet concret…