Brabant wallon

L'échevin a reconnu que le chantier est devenu un véritable cauchemar.

Le conseiller Dominique Bidoul, habitué des questions orales sur les travaux dans sa commune, n’en démord pas. Lors du dernier conseil communal, en fin de séance, le libéral ottintois s’est dit "furieux" de constater que tous les postes liés au chantier de la rue des Deux Ponts ont été sous-estimés lors de la réalisation du cahier des charges. Les travaux ont été réalisés au printemps 2017 (voir photo). En effet, le collège a demandé aux conseillers d’approuver le dépassement de plus de 10 % du budget prévu pour l’aménagement de trottoirs, pistes cyclables et ralentisseurs dans cette rue mais aussi dans la Montagne du Stimont. "C’est récurrent sur les chantiers de voiries, ce n’est pas normal ! a-t-il lancé à l’échevin de la Mobilité, David Da Câmara Gomes (Écolo). Je demande Monsieur l’échevin que l’on soit plus rigoureux dans les études de base et qu’on estime les chantiers à leur juste valeur."

De son côté , l’échevin a retracé, dans les grandes lignes, les étapes de ce chantier devenu, selon ses mots, "un véritable cauchemar" . En effet, lors des travaux, un égout a été trouvé, qui n’était pas répertorié. "Il a fallu le désaffecter. Mais avant cela, il a fallu connecter toutes les maisons à un autre égout qui étaient raccordées à cet égout non répertorié. Ce n’était pas prévu."

L’échevin lui a aussi fait remarquer, qu’il y a près de deux ans, Dominique Bidoul lui recommandait alors d’aller plus vite, quel qu’en soit le coût. "Avec vous, c’était vite, vite, vite !"

"Faux ! a répondu le conseiller. Je vous avais informé dès le départ que ce chantier était sous-estimé. Je vous ai alerté sur le fait qu’il y avait des malfaçons. Les rampes sont à nouveau en train de s’affaisser ! Je m’étonnais de ne voir que deux ouvriers sur le chantier. Et que rien n’avançait."

Le plateau n’est pas bien terminé. Il faudra le démonter et le refaire dans les 5 ans. Heureusement, la réception définitive des travaux n’a pas été accordée à l’entrepreneur.