Brabant wallon Les responsables ont dévoilé vendredi les petites nouveautés du 743e Tour Sainte-Gertrude.

C’est bientôt reparti: le Tour Sainte-Gertrude, qui attire chaque année des milliers de Nivellois, aura lieu le 29 septembre. Si la procession (très) matinale et la rentrée solennelle dans le centre-ville l’après-midi sont des rendez-vous incontournables, c’est en réalité un week-end entier d’activités qui est programmé.

Ainsi, samedi dès 17 h 30, un cortège accompagné de treize hallebardiers partira de l’église du Saint-Sépulcre pour rejoindre Saints-Jean-et-Nicolas puis accompagner les reliques jusque dans la collégiale.

Samedi également, le volet médiéval des festivités donnera l’occasion aux curieux de voir dans le cloître une exposition didactique sur la vie des femmes au Moyen Âge. Et la compagnie Fer de lance, composée de reconstitueurs passionnés, sera présente pour explorer ce thème également. Il paraît qu’il y aura quelques surprises…

Le marché de l’association Artisans et Histoire, fort d’une vingtaine d’échoppes, se mettra en place dès la fin du marché hebdomadaire sur la Grand-Place. Il y aura des animations jusqu’à 23 h dans le centre de Nivelles. Les organisateurs ont également invité la compagnie française Les Couloirs du temps champenois, qui évoque le Moyen Âge au travers de repas, chorégraphies, chansons, etc.

La nuit sera courte puisque, comme le veut la tradition, le Tour Sainte-Gertrude partira après la première messe, aux alentours de 6 h 45. Derrière la châsse de sainte Gertrude tirée par six chevaux de trait, les Nivellois vont suivre le parcours ancestral, tout autour de la ville, durant la matinée.

Petite nouveauté : le Tour passera par le nouveau quartier du Petit Baulers, puisqu’il traversera la chaussée de Hal pour emprunter une partie de la rue de Bratislava. Et comme l’an dernier, le premier arrêt se fera à la chapelle Sainte-Barbe, qui vient d’être rénovée.

Pour la rentrée solennelle, prévue à partir de 15 h 30, le cortège reprendra l’itinéraire habituel, après que celui-ci a dû être modifié l’an dernier pour cause de travaux dans la rue des Brasseurs.

V. F.