L’Assemblée générale des étudiants de Louvain (AGL) prévoit une action ce midi.

La volonté de l’Université catholique de Louvain (UCLouvain) de réaffecter la salle Salmigondis, située au bout de la place des Sciences, n’est pas neuve. Elle a été annoncée il y a deux ans et les étudiants s’y sont opposés et ont obtenu un sursis, faisant remarquer que des spectacles, des concerts, des revues de faculté et des cabarets se tiennent sur place. Pour l’AGL, le Salmigondis est le "symbole de la culture étudiante".

Des alternatives ont été proposées mais pour les étudiants qui géraient le Salmigondis pour y accueillir les animations des différents collectifs, ces solutions (Aula Magna, Foyer du Lac) ne sont pas adaptées et un soutien financier de l’Université durant un an pour compenser les surcoûts ne règle rien dans la durée.

La reprise de la salle est en tout cas prévue dans deux semaines. Et l’AGL, via un communiqué, a indiqué avoir découvert lundi que des cadenas avaient été posés sur les portes alors qu’une pétition pour la conserver a réuni 2 000 signatures.

"Nous ne savons pas où cette décision de la réaffectation de la Salmigondis a été prise, indique encore l’AGL. Nous regrettons qu’à aucun moment, les différentes parties ne se soient pas mises autour de la table pour discuter de l’avenir de cette salle et de la possibilité d’accorder d’autres espaces à des fonctions académiques."

Les étudiants annoncent qu’ils tiendront une assemblée générale sur place, ce mardi à 12 h 45.