Brabant wallon Maud, la Grézienne gagnante de Koh-Lanta, encadrait un match de net-volley hier à Braine.

Elle ne fait pas (encore) partie des quelque 6 500 seniors qui adhèrent à Enéo Sports en Brabant wallon mais hier après-midi, Maud Michotte était sur le terrain en survêtement, au milieu des sportifs aux cheveux blancs. La plupart ne savaient pas que leur rencontre de net-volley était encadrée par la gagnante du jeu de télé-réalité de TF1 Koh Lanta. Mais le clamer pour être reconnue, ce n’est pas du tout le style de la Grézienne. Ancienne prof de gym, elle a rencontré un responsable d’Enéo lors d’une corrida organisée à Ottignies et a accepté tout de suite l’invitation pour participer à cette journée.

"Si ça peut motiver les jeunes de cinquante ans, c’est bien, sourit-elle. Le net-volley, c’est chouette parce qu’il faut faire trois passes avant de relancer la balle à l’adversaire : c’est impossible de jouer seul, on a besoin des autres."

Le sport pour tous et à tout âge, c’est d’ailleurs l’essentiel du message qu’elle voulait faire passer hier à Braine-l’Alleud. Pour elle, il ne faudrait même pas parler d’âge lorsqu’on monte sur un terrain de sport : chacun a des capacités différentes, et il faut que tout le monde se bouge pour rester en forme

"Le sport, c’est un bon nettoyage : c’est une douche intérieure, indique la Grézienne. Et c’est très bien aussi pour les personnes qui se sentent isolées. Parfois, je m’amuse plus avec des enfants ou des aînés que dans une compétition où il faut défendre sa place. Vivre ensemble, c’est aussi faire du sport ensemble !"