Le père Joseph était aussi gérant d’une société…

LOUVAIN-LA-NEUVE Le père Joseph S., qui habite à Corbion (Bouillon) où il s’occupe de 15 paroisses, a tout de même trouvé le temps de venir hier devant le tribunal correctionnel de Nivelles. Il y avait plutôt intérêt, faisant opposition à une peine de six mois de prison qui lui a été infligée par défaut.

Ce curé d’origine rwandaise était aussi le gérant de la société Alpha Belgium Express lorsqu’il habitait à Louvain-la-Neuve. Celle-ci était active dans le transport de personnes et de courrier. Mais ce gérant, en réalité, semblait la gérer très peu.

Trois ans après sa création, l’ONSS l’a fait citer pour obtenir des paiements. On s’est aperçu qu’il n’y avait pas de comptabilité, pas de comptes annuels, et que l’adresse n’était qu’une boîte aux lettres. Elle a été déclarée en faillite, ayant des dettes pour plus de 40.000 euros.

Le père Joseph, la seule fois où il a donné suite à un rendez-vous avec le curateur, s’est gardé de parler des six véhicules acquis par Alpha Belgium Express. Une société de leasing a récupéré une Toyota, les autres voitures ont disparu…

Hier à Nivelles, ayant apporté quelques déclarations de TVA, le curé a affirmé qu’il y avait un comptable et qu’il pouvait apporter d’autres pièces. Après 20 mois de procédure et un jugement par défaut, c’est un peu tard ! Le ministère public est resté inflexible sur la peine donnée par défaut. Le père Joseph s’est dit triste…



© La Dernière Heure 2012