Suite aux fortes chaleurs de ces derniers jours, des soulèvement de chaussée ont été observés sur la N25, à hauteur de Corbais. Samedi soir, une portion de la route s'est soulevée d'une dizaine de centimètres sur la largeur des deux bandes de circulation vers Nivelles et sur une partie de la bande d'arrêt d'urgence. 

"On n'a pas su intervenir immédiatement, on a donc fermé cette portion à la circulation et mis en place une déviation via la N238, indique Héloïse Windandy, porte-parole de la Sofico. On est intervenu cette nuit et ce lundi matin pour une réouverture de cette portion de la N25 ce mardi."

Un deuxième soulèvement de chaussée, moins important, est survenu ce lundi, vers Corbais cette fois. La voie de droite a dû être fermée. Les équipes interviendront ce mardi matin, le temps que le béton refroidisse.