Comme annoncé mardi soir par le bourgmestre de Court-Saint-Etienne en ouverture du conseil communal, Stéphane Ravet a été excusé de son absence. Et pour cause, il a contracté le coronavirus et plongé dans un coma artificiel après avoir été transféré de la clinique Saint-Pierre d'Ottignies vers l'hôpital Erasme à Bruxelles. L’échevin en charge notamment des Travaux et de la Mobilité est tombé malade voici plus de deux semaines. Après un séjour à l’hôpital, il a pu rentrer à son domicile. Malheureusement, son état de santé s’est dégradé.

Toujours sous traitement lourd (ECMO), son épouse, Bernadette, a donné quelques nouvelles de son époux. "Comme vous le savez déjà, il est hospitalisé à Erasme depuis lundi soir dernier. Il se trouve toujours en coma artificiel sous ECMO, c'est-à-dire un dispositif d’oxygénation par membrane extra-corporelle. Ses constances vitales restent stables et il bénéficie de soins de pointe. Le chemin sera long et difficile mais c’est un battant et je le sais porté par la multitude de messages de soutien. Nous sommes très touchés, les enfants et moi-même par cet élan d’ondes positives. Patience et confiance."

La rédaction de La Dernière Heure Brabant wallon transmet à Stéphane Ravet tous ses voeux de prompt rétablissement et beaucoup de courage dans cette épreuve à tous ses proches.