Les conclusions du rapport établi par la SPAQuE (Société Publique d’Aide à la Qualité de l’Environnement) sur le site dit de la "Décharge des Papeteries" ont été bien reçues par la commune de Rixensart. Le dossier n’a pas encore été épluché en détail, mais les conclusions sont positives. "Globalement, c’est une bonne nouvelle : des comparaisons ont été réalisées avec des points de captage situés en amont du site et d’autres intégrés au site, explique Sylvie Van Den Eynde, l’échevine de l’Environnement. Les traces de métaux lourds, de dérivés chlorés, phtalates et autres sont en baisse ou ont disparu que ce soit au niveau des capteurs en eaux souterraines, comme en eaux de surface. C’est donc rassurant."

© GVBG


Des résultats d’analyses encourageants et rassurants qui ont toutefois un "effet négatif". L’intervention de la SPAQuE tant espérée n’aura sans doute pas lieu. "C’est vrai que l’on souhaitait qu’ils interviennent. Mais cela voulait dire aussi que les analyses n’auraient pas été bonnes du tout. C’est donc globalement une bonne nouvelle. Toutefois, on va analyser le dossier et essayer de rencontrer des responsables de la SPAQuE quand ils viendront poser une clôture de protection pour les promeneurs. Pour savoir si l’on peut entreprendre l’une ou l’autre démarche complémentaire."

© GVBG


Il est en tout cas exclu que la commune ne prenne en charge la totalité de la dépollution du site, héritée des anciennes papeteries. Sans avancer de montant, il sera sans doute trop énorme à l’échelle communale ! Le site restera donc "sous surveillance", comme depuis 2003.