Le MR du Brabant wallon a pris un peu de temps avant de dévoiler ses choix pour le collège provincial, après le départ surprise du président Mathieu Michel au Fédéral. Il n’y a cependant guère de surprise: c’est Tanguy Stuckens, déjà membre du collège où il était notamment en charge de la politique sociale et de la culture, qui devient président de l’exécutif. La conseillère provinciale Sophie Keymolen, elle, intègre le collège tandis que le Chaumontois Luc Decorte fera son entrée au conseil provincial.

Tous ces changements seront effectifs après le conseil provincial du 15 octobre prochain, au cours duquel un avenant au pacte de majorité sera proposé.

« Tanguy Stuckens est la bonne personne: quand on voit sa volonté de défendre ses matières ces dernières années, il n’y a aucun doute sur sa capacité à présider la Province et à continuer son développement », indique le président de la fédération MR du Brabant wallon, Jean-Paul Wahl.

Et il est vrai que le défi est important: dans quelques semaines, la Province devra boucler un budget 2021 qui intégrera le coût (très) important de la reprise du financement de la zone de secours.

« L’enjeu est de garder la capacité, pour la Province, de mener des politiques nécessaires au Brabant wallon. Je pense notamment à la mobilité, au vieillissement de la population ou encore à la lutte contre les inondations, confirme Tanguy Stuckens. Un deuxième élément, c’est le contexte actuel, avec une crise sanitaire dont les conséquences sont potentiellement désastreuses à moyen et long terme sur le plan économique et social. »

© D.R.

Sophie Keymolen devient quant à elle députée provinciale et devra renoncer à son mandat de conseillère communale à Rebecq. « Je suis heureuse parce que c’est l’aboutissement d’un investissement politique de plusieurs années, et la reconnaissance de mon travail au niveau provincial, confirme-t-elle. Les compétences ne sont pas encore définies au sein du nouveau collège, j’ai une formation plutôt économique mais je reste ouverte, et je suis prête à relever de nouveaux défis."