Si plusieurs gros dossiers d’urbanisme sont actuellement en cours, celui de la tente événementielle du Château de Merode poursuit son petit bonhomme de chemin.

Après qu’un premier permis d’urbanisme – sous conditions - ait été accordé par la commune (après avis favorable de la Région wallonne) pour l’installation de cette fameuse tente. Une nouvelle demande a été émise par la famille de Merode. Comme prévu, cette demande concerne l’exploitation de cette tente. « Il s’agit du permis d’environnement, précise Christophe Hanin, l’échevin de l’Urbanisme. Qui fixera – le cas échéant – si la tente pourra accueillir plus de 150 personnes et qui réglera la question de l’amplification de la musique. »

Dans un timing similaire, signalons que le collectif « Avantichateaurix », un comité de quartier, a décidé d’introduire un recours au Conseil d’État contre le premier permis d’urbanisme accordé. Si le comité annonce être également pour la restauration du Château, une alternative à la tente événementielle plus respectueuse de l’environnement et des initiatives locales à taille humaine doit être mise sur pied.