Il estime que l’opposition est "méprisée" par la majorité en place à Waterloo.

Nouveau changement au sein du conseil communal de Waterloo. Après que Fiorella Iezzi ait décidé de quitter Défi pour s’allier au MR, c’est à présent au tour de Thomas Verhulst (Ecolo) de rendre son tablier. "Thomas Verhulst passe le flambeau à Iyad Alamat. Âgé de 39 ans, régent en sciences humaines, il enseigne dans une école bruxelloise à encadrement différencié", explique la locale Ecolo.

De son côté, le désormais ex-conseiller communal s’explique sur cette décision plutôt surprenante. "L’opposition politique du conseil communal de Waterloo fait un travail remarquable et non négligeable de contrôle des dossiers communaux. De plus, elle y apporte régulièrement des propositions constructives ainsi que dans les commissions. Ces propositions sont cohérentes avec les défis climatiques, environnementaux et humains auxquels nous devrons faire face dans les années à venir et toujours avec l’ambition de rendre Waterloo meilleur."

Mais trop souvent à son goût, celles-ci sont rejetées par la majorité. "Il est aujourd’hui évident pour moi que mon rôle de conseiller communal dans une opposition qui est méprisée à Waterloo ne m’est plus tenable. Il y a donc des décisions à prendre qui ne sont jamais agréables, et elles le sont encore moins quand elles impliquent d’autres personnes. J’ai donc décidé de quitter mon rôle de conseiller communal et de remettre mon siège à Ecolo, comme je m’y étais engagé avant les élections et ce, pour ne pas trahir les électeurs d’Ecolo", conclut-il.