RIXENSART

Les démonstrations ont fait la part belle à tous les styles

BATTLE Les démonstrations ont quelque peu volé la vedette aux battle, dimanche après-midi au complexe sportif de Rixensart, qui accueillait la cinquième édition de la battle. L’équipe Born 2 Move, qui a remporté la battle durant trois éditions successives, avait d’ailleurs choisi cette catégorie plutôt que la battle proprement dite.

“Nous n’avons pas eu assez de temps pour nous préparer pour la battle”, indique Lin-Na Boogieli, membre de Born 2 Move, qui apprécie qu’une battle soit organisée à Rixensart, alors que ces événements ont généralement lieu à Bruxelles. “C’est pourquoi nous avons préparé un show sur le thème de la Saint-Valentin.”

Vêtus de noir et de blanc, les danseurs ont terminé sur une note d’humour, jouant un couple surpris en train de se déshabiller. Mais le groupe compte revenir à la battle. “Nous comptons bien nous mesurer à Impulsion, qui nous a ravis notre titre l’an dernier, lors d’une prochaine édition” , conclut Lin-Na.

En attendant, Impulsion s’est mesuré à Bouyaka lors de la première manche de la battle, qui a vu les premiers s’imposer. Pour la deuxième manche, Temps Danses Urbaines était opposé à Vendetta. “Nous participons à la fois à la battle et aux démonstrations”, indique John, membre de Vendetta. “Ce qui nous amène, c’est l’ambiance particulière qui existe ici, c’est convivial et familial et le public est très chaud. Et puis on fait ce qu’on aime : la danse !” Son équipe rassemble des danseurs de Charleroi, Mons mais aussi Hasselt.

La danse a été mise à l’honneur par les Kids de Temps Danses Urbaines, qui ont réussi à mettre debout un public conquis, au terme d’une prestation qui a misé notamment sur Michael Jackson. Rudy et Yacine ont aussi fait écarquiller les yeux, avec leur démonstration de popping. Enfin, la danse contemporaine a été mise à l’honneur par Artendance. Sans oublier les prestations slow proposées au public, Saint-Valentin oblige !



© La Dernière Heure 2010