Brabant wallon

Les élus PluS à Nivelles en déposeront une déjà ce lundi.

Ces lundi et mardi, à l’occasion des conseils communaux de Nivelles et de Genappe, les élus socialistes soumettront au vote une motion appelant le ministre wallon Carlo Di Antonio à revoir sa position quant à l’interdiction pour les véhicules lents d’emprunter la N25 à partir du 1er janvier prochain.

La Fédération PS Brabant wallon demande plus largement à tous ses représentants tant communaux que provinciaux de déposer une telle motion à leur conseil respectif de rentrée.

Par la voix de son président, Dimitri Legasse, la Fédération PS Brabant wallon réaffirme également ne pas comprendre l’empressement mis par le ministre en affaires courantes. " Cette décision est la preuve d’un manque flagrant de connaissance du terrain brabançon wallon, et particulièrement de la difficulté pour des engins agricoles de s’y déplacer, déplore la Fédération au travers d’un communiqué. Il s’agit aussi d’une décision qui ne tient pas compte des avis émis au cours des réunions de concertation. Doit-on répéter que cet axe très fréquenté est également la seule voie rapide qui permette à nos agriculteurs de rejoindre leurs champs ? Doit-on rappeler que cette utilisation a été négociée lors de la construction de cette voie rapide, de nombreuses expropriations de terres agricoles ayant été nécessaires ? "