Le chantier ne bouge plus rues Wautrequin et des Déportés.

Lors du dernier conseil communal qui s’est tenu au sein de la cité du Betchard, Benoît Langendries (RC), a interpellé le bourgmestre, Michel Januth, concernant l’avancement, ou plutôt l’arrêt, des travaux dans les rues Wautrequin et des Déportés. "Manifestement, il n’y aurait rien qui bouge depuis plusieurs jours sur ces chantiers, explique-t-il. Certains évoquent un problème de budget. Pouvons-nous avoir des précisions à ce sujet ?"

Sans éviter la question, le maïeur a bien confirmé qu’il y avait un petit souci concernant ces deux chantiers. "Un avenant entre la Ville et la société a été conclu car le revêtement qui avait été prévu au départ ne pouvait plus être posé après le mois de septembre, note le bourgmestre tubizien. Il s’agit d’un revêtement spécial qui devait absolument être posé pour une certaine date."

Un contretemps qui entraîne également des conséquences financières. "Cet avenant au chantier correspond à une augmentation de 19 000 euros. Des contacts ont été pris entre la société et l’échevin Michel Picalausa et un accord a été trouvé."

Quant au timing, le maïeur ne s’avance pas pour le moment. "Aujourd’hui, je ne peux pas donner de délais car le chantier doit être intégré dans le planning de la société. Notre volonté est de finir ces travaux au plus vite car ils ont assez duré."