Le 9 novembre 2019, un jeune homme a reçu un coup de fil d’un de ses anciens dealers, qui lui a fixé rendez-vous à la gare de Braine-l’Alleud. Il y est allé mais a été menacé avec un couteau, et a dû se rendre en compagnie de son agresseur à un distributeur de billets. Il a été forcé de retirer 100 euros puis de se rendre, toujours avec l’ex dealer, dans un magasin de téléphone. Avec l’argent retiré, le jeune homme a dû prendre un abonnement à son nom, avec un GSM fourni qu’il a dû remettre au dealer.

Ce dernier a également pris le GSM de sa victime pour qu’il ne donne pas l’alerte, et lui a dit qu’il le récupérerait en lui versant 900 euros. Les enquêteurs, pour identifier l’auteur, ont pu disposer des images de vidéosurveillance de la banque et du magasin.

Ils ont également étudié les appels passés avant les faits par le suspect. Ce dernier se servait d’un GSM volé quelques semaines plus tôt à Bruxelles. Deux mineurs d’âge avaient été menacés, obligés de remettre leur téléphone et une fois encore de retirer de l’argent dans un distributeur bancaire.

Identifié, Kodjo A. a commencé par tout nier en bloc. Après un entretien avec son avocat qui lui a sans doute détaillé les divers éléments qui le reliaient aux deux faits qui lui étaient reprochés, le Bruxellois a avoué. Mais il n’est pas venu s’expliquer devant le tribunal correctionnel alors qu’il est en récidive.

La peine vient de tomber: 30 mois de prison ferme.