Ce dimanche avait lieu le premier épisode de la nouvelle saison de L’Amour est dans le pré. Les téléspectateurs ont pu découvrir les dix nouveaux visages des agriculteurs et de l’agricultrice qui participeront à l’émission, qui sera tournée cet été. Parmi eux, trois candidats viennent du brabant wallon. Florent et Fabian, les frères jumeaux de 24 ans viennent de Court-Saint-Étienne. Ils travaillent tous les deux dans la ferme familiale avec leur père. "C’est notre cousin qui nous a inscrits", explique Fabian. " Ça ne nous était pas venu à l’idée mais on est contents de l’avoir fait, pour pouvoir rencontrer la bonne personne. Depuis, j’ai eu pas mal de messages de personnes étonnées de nous voir ", ajoute Florent.

Dans leur ferme, les deux frères s’occupent de l’élevage de bêtes mais également du travail au champ. " On cultive des pommes de terre, des betteraves, de la chicorée, du froment… ", explique Fabian.

Valentine est quant à elle la seule candidate féminine de la saison. La jeune femme de 30 ans au profil attachant travaille dans la ferme familiale à Genappe où elle fabrique et vend des produits à partir du lait des vaches de la ferme : glace, yaourt, beurre. " Je trouve que ce n’est pas forcément facile dans mon milieu que les personnes qu’on rencontre comprennent notre métier. Passer dans l’émission me permet de dire exactement ce dont j’ai besoin dans ma vie et de trouver des personnes qui me correspondent ", explique Valentine. Voilà des années que ses parents la charrient pour qu’elle participe à l’émission. Elle choisit de sauter le pas cette année, motivée par ses amies. " J’ai un peu surpris tout le monde ", confie-t-elle. La pandémie a amplifié la difficulté de rencontrer quelqu’un.

La présentation des candidats, c’est surtout un moment de dévoilement de sa vie personnelle. Valentine a notamment confié être célibataire depuis quelques années et prête à vivre une belle histoire. " Sandrine met vraiment les gens à l’aise. Ça m’a mise en confiance pour me dévoiler ", explique Valentine.

Pour écrire aux agriculteurs, il suffit d’envoyer une lettre à : l’amour est dans le pré, avenue Jacques Georgin 2, 1030 Schaerbeek. Il est également possible de s’inscrire par mail (amour@rtl.be) ou sur RTLplay.