La rue Castelain, qui arrive dans la rue de Namur entre le centre-ville et la gare, a changé depuis quelques mois. La situation sanitaire a quelque peu retardé son inauguration mais cette lacune a été réparée cette semaine.

On y a d’abord posé un nouvel égouttage, en renouvelant les raccordements particuliers existants et en posant ceux qui restaient en attente. Le profil et la coffre de la voirie ont ensuite été renouvelé complètement. Un nouveau trottoir large d’un mètre et demi ainsi qu’une zone de stationnement ont été aménagés pour sécuriser le cheminement des piétons. Enfin, sept érables ont été plantés pour donner une touche verte au quartier.

L’investissement total pour ces travaux qui ont duré quatre mois s’élève à 390.000 euros, dont 104.328 euros de subsides régionaux.

La semaine dernière, c’est à Monstreux que les élus avaient coupé le ruban bleu blanc rouge - les couleurs de la Ville - à l’occasion de l’inauguration de deux rues rénovées qui, elles, n’étaient auparavant pas du tout équipées d’un réseau d’égouttage.

Il a donc fallu construire celui-ci, avec chambres de visites et antennes de raccordement, avant de renouveler complètement la voirie et de refaire les trottoirs des rues du Moulin et Ri des Corbeaux. Les habitants avaient également demandé que la Ville restaure la fontaine publique, qui était historiquement un point de convivialité dans le village. C’est ce qui a été fait, et un banc a également été ajouté sur la petite place.

Le chantier a duré 77 jours et a coûté 495.731 euros, dont 142.991 euros de subsides venant de la Région wallonne. "La Ville a donc pris en charge près de 353.000 euros, dont une partie en prise de participation dans le contrat d’égouttage avec la Société publique de gestion de l’eau", avait précisé sur place l’échevin des travaux, Pascal Rigot.