Les Verts ont souhaité donner leur vision quant à la stratégie de déploiement économique de la Province vendredi. Après avoir salué l’intérêt du plan de déploiement économique entrepris par la Province, Ecolo BW précise que l’occasion est parfaite pour changer la vision capitaliste encore fort présente dans la proposition et souhaite tout de même revenir sur certains points.

Selon eux, les acteurs ayant participé à la conception du projet sont issus du même monde : "La réflexion s’est faite en cercle fermé, regrette Thierry Meunier, chef de file Ecolo au conseil provincial. 80 acteurs ont effectivement été répartis en groupes de travail, mais il n’y avait pas de confrontation possible, alors que différentes visions doivent être prises en compte pour avoir une vision globale."

Bien qu’ils soulignent l’abandon d’une logique de développement territorial pour une politique d’animation économique en se concentrant sur certains clusters, les Verts déplorent l’intégration des déchets dans ce projet de développement de secteurs, à l’heure où le zéro déchet est partout : "À les entendre, on dirait que les responsables politiques considèrent les déchets comme une source inépuisable", soupire Thierry Meunier.

Ecolo BW regrette également que les secteurs de l’énergie et de la construction aient été oubliés dans le plan de déploiement économique de la province, alors que plus de 50 % des maisons en Brabant wallon ont plus de 40 ans aujourd’hui et que c’est un secteur en pleine croissance avec une 20 000 logements prévus pour 2040.