La réaction plein d’humour de l’agriculteur fait le buzz sur les réseaux sociaux.

Georges Focke, un agriculteur de Maransart (Lasne) n’en revient toujours pas. Alors qu’il était sur son tracteur il y a quelques jours encore – un dimanche - il a reçu deux appels de l’un de ses voisins. Ce dernier – dont l’identité restera secrète - se plaignait des nuisances sonores provoquées par le tracteur de l’agriculteur. Georges Focke lui répliquera qu’il ne fait que son travail, et que rien ne le lui interdit.

En plus des deux appels, ce voisin décidera de lui envoyer un mail pour lui "demander de faire un effort".

Georges Focke décide alors de répondre avec une bonne dose d’humour. Tout en publiant sa réaction sur les réseaux sociaux. "C’est la première fois en trente ans de carrière que j’ai reçu que l’on me dit que mon tracteur faisait trop de bruit…. J’ai donc pris l’initiative de faire des panneaux que j’ai placés dans ma rue pour expliquer brièvement les contraintes de bon voisinage quand on habite à la campagne. Car ceci n’est qu’un tout petit exemple de ce que vivent aujourd’hui les agriculteurs au quotidien."


Son panneau : "attention village belge : vous pénétrez à vos risques et périls" met en lumière les dangers représentées par la vie à la campagne. "Des coqs hurleurs, des clochers d’églises qui sonnent régulièrement, des troupeaux et même… des agriculteurs qui travaillent !"

Une façon bien à lui de rappeler à ses voisins que ont décidé de venir vivre à la campagne que celle-ci comporte des avantages certains, mais également quelques "inconvénients".

Avec en guise de conclusion sur son panneau : "Si vous ne supportez pas ça (vaches, clochers, agriculteurs, vous n’êtes pas au bon endroit".

À l’heure actuelle, sa publication fait le buzz. Sur Facebook, on comptabilise plus de 1.100 partages, 210 commentaires et 1.000 « j’aime ». Et la très large majorité des internautes (pour ne pas dire 99% d’entre eux) soutiennent à fond l’agriculteur !