L'information a été confirmée par le bourgmestre jodoignois à l'agence Belga. Appelés à intervenir pour une ouverture de porte, les pompiers ont découvert la victime gisant dans son appartement situé le long de l'avenue Fernand Charlot.

Les services de secours avaient été alertés par une voisine qui avait constaté que le courrier s'accumulait anormalement dans la boîte aux lettres de l'intéressé.

Le décès, d'origine naturelle, remonterait à plusieurs semaines. Issu de l'école de la gendarmerie, l'homme avait terminé sa carrière, il y a quelques années, au sein de la zone de police de l'est du Brabant wallon.