Une pièce pratiquement unique au monde à découvrir dans l’exposition Blücher.

À partir de ce week-end et jusqu’en mars 2020, le Mémorial 1815 propose une exposition gratuite consacrée aux face-à-face entre Napoléon et Blücher, l’Empereur et le commandant de l’armée prussienne s’étant affrontés lors de plusieurs campagnes, en Prusse, en Allemagne et en France à partir de 1806, avant les batailles de 1815 à Ligny et Waterloo.

Des tableaux du peintre historien Patrice Courcelle, des pièces d’équipement et des armes d’époque ainsi qu’une magnifique collection de pistolets 1er Empire prêtée par un particulier composent cette expo agrémentée d’explications à portée des profanes.

On peut également y voir une pièce exceptionnelle, arrivée en octobre dernier dans la collection du Mémorial. Il s’agit d’un casque de dragon de l’Impératrice, en parfait état de conservation. Crins de cheval, jugulaires, peau de léopard, bombe en laiton, tout est parfaitement authentique et rien ne manque.

"Dans cet état, il n’y en a plus que deux au monde", s’émerveille Antoine Charpagne, le responsable culturel du Mémorial.

Grâce au matricule toujours lisible à l’intérieur, des recherches ont pu déterminer que ce casque a appartenu à deux personnes différentes, qu’il a connu les batailles de Eylau et Wagram, les campagnes de Russie et d’Allemagne, et qu’il a été porté à Ligny et Waterloo !

Cette pièce rarissime faisait partie de la collection Cotton, avant d’être cédée à un collectionneur américain. Revendu en 2016, le casque est revenu en Europe mais a été saisi par les douanes britanniques… à cause de la peau de léopard qui le couvre !

Ce service a contacté le Mémorial, et lui a fait don du casque en octobre dernier.

V.F.