WAVRE

Les commerçants souffrent de la crise mais pas seulement

COMMERCE Quand on se balade en semaine dans le centre-ville de Wavre, un élément frappe les esprits : les rues sont vides et les quelques badauds qui font du lèche-vitrines n’entrent que rarement dans les commerces.

Les enseignes commerciales sont désertes pour la plupart. Résultat : les commerçants plient boutique et quittent la cité du Maca.

Dans la rue de Bruxelles, par exemple, trois enseignes sont ainsi à remettre. Même topo dans la rue du… Commerce où les affiches À vendre fleurissent.

“On est installé ici depuis quinze ans et, depuis 2008, on ressent pleinement les effets de la crise” , confie Florence Liégeois, de chez MS Mode, située dans la rue du Pont du Christ. “Ce n’est pas catastrophique mais rien n’est réellement fait par la ville pour nous aider.”

Les autorités communales ont pourtant bien conscience du problème. Même si, pour elles, la situation est loin d’être catastrophique, elles ne veulent pas rester inactives. Notamment en organisant un salon du commerce destiné à vanter les mérites des commerçants wavriens (lire ci-après).

Mais également en embellissant des rues de Wavre via l’aménagement des voiries et parkings, ou par l’élargissement des terrasses et l’enfleurissement des artères commerciales. “En cette situation de crise économique, il faut créer un contexte favorable au commerce” , explique le bourgmestre, Charles Michel. “Cela passe par la mobilisation de la ville et des commerçants pour donner à Wavre une image positive.”

Seuls les commerces d’alimentation semblent s’en sortir. Et encore ! Restaurants et tavernes souffrent aussi de la désertion des clients. Le Délitraiteur, inauguré en grande pompe l’an dernier, et déjà fermé, en est un bien triste exemple.

“Le problème, c’est qu’il n’y a pas de grands parkings dans le centre” , déplore un commerçant. “Avant, cela ne posait pas de problèmes. Les gens faisaient trois fois le tour pour trouver une place. Désormais, avec l’Esplanade, ils ne cherchent plus à s’arrêter à Wavre. Le Décathlon, proche de Louvain-la-Neuve, ne changera rien. Au contraire, cela incitera encore plus les Wavriens à aller à LLN.”



© La Dernière Heure 2010