Deux vaches de l’éleveur d’Ophain ont décroché un premier prix à la Foire de Libramont

LIBRAMONT/OPHAIN La 77e Foire agricole de Libramont se clôture ce lundi soir. Et durant quatre jours, le Brabant wallon aura été représenté à la grande messe annuelle de l’agriculture. Comme avec Eddy Pussemier, exploitant agricole bien connu à Ophain et fidèle de l’événement.

Car il repart rarement les mains vides… Cette année, six de ses vaches laitières Holstein ont encore montré leurs plus beaux atouts dans l’un des rings de concours. Et 2011 aura encore été un bon crû puisque deux d’entre elles ont décroché un premier prix vendredi.

Leur nom lui-même ne trahit pas leur pays d’origine. Ledge de Bois Seigneur est arrivée en tête dans sa catégorie Génisse de 6 à 24 mois tandis qu’Espérée de Bois Seigneur a été auréolée du premier prix dans sa catégorie Jeune vache.

Un mérite qui revient à l’ensemble de la famille Pussemier puisque le fils d’Eddy, Jonas, a présenté les deux bêtes lors des épreuves.

Et pour Espérée, il s’agit déjà d’un deuxième concours gagnant. “En septembre dernier, je l’avais présentée, alors comme génisse, au concours de l’école européenne des jeunes éleveurs organisé à Battice “, explique le jeune homme âgé de 23 ans. “Elle avait été désignée championne. À Libramont, elle a donc confirmé…”

Travaillant chez GSK, Jonas Pussemier n’est jamais très loin de l’exploitation familiale, où il donne toujours un coup de main. “J’accompagne mon père dans les concours depuis que je suis petit” , confie Jonas Pussemier. “Je prépare les bêtes en les lavant six à sept fois dans la semaine qui précède un concours.”

Même si la famille Pussemier connaît bien les allées de la Foire de Libramont, le stress est chaque fois présent. Et cela commence dès les deux heures de route séparant Ophain de Libramont. “On se demande tout le temps si le transport se passe bien, comment vont les bêtes,…” , précise Jonas. “Et lorsque l’on se retrouve au centre du ring, c’est un stress positif !”

À noter que d’autres agriculteurs du Brabant wallon ont aussi défendu leurs chances. Comme Ivo Hulsboch, de Jodoigne, qui concourait aussi dans le concours Holstein, ou encore Danny Degrauwe, le bourgmestre de Ramillies, présent avec ses limousines et dont un taureau a réussi à se distinguer.



© La Dernière Heure 2011