LOUVAIN-LA-NEUVE

L’idée a été soumise par le bourgmestre aux responsables de la société Cinéscope

CULTURE La programmation offerte au sein des nouveaux cinémas néolouvanistes sera éclectique, assurent ses responsables.

Si, pour que l’opération soit rentable, il faudra obligatoirement diffuser les films grand public tels que les blockbusters à la Transformers , le Cinéscope de Louvain-la-Neuve devrait également laisser la part belle au cinéma d’art et d’essai.

“C’est effectivement l’une de nos volontés “, confie Jean-Max Elizé, l’un des administrateurs du groupe, qui ajoute vouloir construire la programmation avec et en fonction des spécificités et des envies de la population locale.

L’homme souhaite aussi faire de ce cinéma “un lieu de rencontre, d’échanges et de convivialité.” Autrement dit, le cinéma ne sera pas qu’un simple lieu de projection de films.

Les écoles, l’université et diverses sociétés pourraient profiter des salles tandis que des gros événements tels que des avant-premières ou des coupes du monde de football pourraient y être retransmis.

D’où l’idée lancée par le bourgmestre d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, Jean-Luc Roland, de créer un festival du film propre à la cité universitaire. “Nous attendions avec impatience la réouverture des cinémas. Désormais, ce qu’il nous faut, c’est un festival du film, une fête du film qui serait vraiment la cerise sur le gâteau.”

Les responsables de Cinéscope sont prêts à y réfléchir.



© La Dernière Heure 2010