Brabant wallon Les dégâts suite à la fuite d’eau de ce week-end sont finalement assez limités.

Il y avait toujours des barrières empêchant l’entrée dans le Waux-Hall lundi matin, suite à la fuite d’eau qui s’est déclarée à l’étage dans la nuit de samedi à dimanche. La bibliothèque est restée fermée mais les activités prévues à partir de ce mardi dans la salle de spectacle et dans le foyer auront bien lieu.

" Ce qui s’est passé, c’est un incident technique stupide à un mauvais moment" , confirme l’échevin des Travaux, Pascal Rigot. "C’est un joint souple qui a lâché dans les toilettes situées entre le 1er et le 2e étage. Au premier, un tapis a pas mal absorbé mais l’eau a continué en s’infiltrant le long des murs - on parle de dizaines, voire de centaines de litres - pour arriver en dessous dans les bureaux puis dans le sous-sol, où il y a une réserve de livres ."

Les dégâts semblent cependant limités : quelques livres et quelques blocs de papier ont joué les buvards, tout comme des tapis et des vinyles au sol. Le foyer et la salle de spectacle n’ont pas été touchés. Cependant, il faut que les murs et ces tapis sèchent et une expertise est également nécessaire pour vérifier que les systèmes électriques ne sont pas endommagés.

Dans le doute, la bibliothèque est restée inaccessible lundi, et l’ascenseur n’a pas été remis en fonction.

" Dimanche, on craignait que ce soit plus grave mais, finalement, ce sont des dégâts mineurs et il y a une assurance qui devrait fonctionner ", confirme Pascal Rigot. "Dès que cette expertise sera réalisée pour l’électricité - et je crois que ça peut aller très vite -, on pourra fonctionner normalement. Quant aux réparations, ce ne sera pas très compliqué pour un plombier. "