Selon une étude, le nombre de kots à Louvain-la-Neuve est largement insuffisant

OTTIGNIES-LLN Une étude publiée la semaine dernière par le Segefa et diligentée par le Gouvernement wallon met en lumière le manque criant de logements pour étudiants sur le site universitaire de Louvain-la-Neuve.

Elle renforce ainsi la position de la fédération des étudiants francophones (Fef) et de l’assemblée générale des étudiants de Louvain (AGL) qui réclament chaque année – à coups de manifestations symboliques – la construction urgente de nouveaux logements à destination étudiante.

Il y aurait, en Wallonie 31.000 kots pour 27.000 students . Et seules Namur et Louvain-la-Neuve manqueraient de logements pour les accueillir. Pour la capitale wallonne, l’étude met en évidence un “manque possible de logements étudiants” mais seule Louvain-la-Neuve “souffre réellement d’une pénurie” .

Au total, le campus néolouvaniste offrirait ainsi 7.754 kots (UCL et particuliers) alors que la demande s’élèverait à 9.011 dossiers. 1.257 étudiants qui ont souhaité résider à Louvain-la-Neuve durant leur parcours universitaire resteraient ainsi sur le carreau. Deux possibilités s’offrant à eux : soit rester chez leurs parents – avec les difficultés de mobilité que cela peut engendrer –, soit trouver un logement en dehors de la cité universitaire.

“La situation est claire, l’offre totale ne répond pas à la demande connue , expliquent les auteurs de l’étude. Ce qui révèle donc un problème de manque en logement. Il y a un manque de 1.300 chambres, soit 16 % du parc connu ! À Ottignies-LLN, il est donc évident que l’offre n’est pas en mesure de suivre la demande. Ce constat est connu depuis longtemps.”

Résultat : nombreux sont les propriétaires privés – l’UCL investit chaque été plusieurs millions d’euros dans la rénovation d’une grande partie de son parc immobilier – qui louent des logements à des prix prohibitifs ou dans des états à la limite de l’insalubrité.

De son côté, la Région veut permettre à la commune de construire de nouveaux logements publics destinés à des étudiants à bas revenus.

En savoir plus

Étude complète sur le site : http://gouvernement.wallonie.be/la-wallonie-manque-t-elle-de-kots



© La Dernière Heure 2011