La commune a décidé d’acheter 11.000 masques dont 1000 pour les enfants de 3 à 9 ans.

De retour à la tête de commune après avoir été malade et confiné, le bourgmestre Emmanuel Burton a annoncé jeudi que Villers-la-Ville avait décidé d’acheter 11.000 masques en tissu pour la population. L’idée a été soumise par vidéoconférence, mercredi, à des conseillers communaux de la majorité et de la minorité et elle a été formalisée jeudi matin par le collège qui a confirmé le choix de la société qui produira ces masques.

Il s’agit d’une société belge, qui est en mesure de fournir ces masques en tissu assez rapidement: on parle d’un délai d’environ une semaine. Le coût est assez important: pratiquement 45.000 euros au total mais il s’agira de masques réutilisables qui, supportent un nettoyage à température voulue avant d’être à nouveau employé.

L’idée du collège est de fournir un masque à chaque villersois qui en voudra: la commande tient compte de la composition de la population et prévoit 10.000 masques pour adultes et 1.000 masques adaptés pour le visage des enfants de 3 à 9 ans. En dessous de 3 ans, la commune a considéré que cela n’avait pas trop de sens de porter un masque en respectant toutes les précautions d’utilisation nécessaire.

Quant à la distribution, les modalités restent à affiner. Il ne s’agira pas d’une distribution par la poste parce qu’elle se fera en fonction de la composition de chaque ménage. Et la commune fera le nécessaire pour que les personnes âgées ne doivent pas se déplacer. Les précautions à prendre pour utiliser ces masques (qui ne sont pas des masques médicaux) et les nettoyer seront précisées lors de la distribution.