La neige n’y était pas mais qui s’en plaindra ? Ce week-end, le centre de Braine-l’Alleud a vécu à l’heure des "Féeries de Noël". La formule testée il y a deux ans, avec le déplacement du concert de Noël vers la Grand-Place Baudouin 1er plutôt qu’au stade, a une nouvelle fois la preuve de son succès.

Sous un chapiteau de cirque et avec un matériel permettant de beaux éclairages, plusieurs ensembles se sont succédés samedi et dimanche pour donner un tour résolument musical à ce Noël 2013.

L’Harmonie Royale de Mont-Saint-Pont, la société royale d’harmonie, plusieurs chorales locales, puis samedi soir Didier Likeng et Eden Choir qui ont enchanté les amateurs de gospel, ont mis une belle ambiance.

Dans l’église Saint-Etienne, ce sont les membres de l’académie de musique qui ont également pu prouver leurs talents. De quoi offrir quelques haltes musicales et des petits spectacles appréciés par ceux qui, dans les rues de Braine-l’Alleud, étaient à la recherche des derniers cadeaux originaux.

Les chalets et les chapiteaux, qui ont servi à plusieurs associations locales pour mieux se faire connaître et vendre des produits de bouche pour financer leurs activités de l’année à venir, accueillaient en effet des artisans intéressants.

L’ensemble était certes assez hétéroclite, mais parvenait à créer une vraie ambiance festive de la place du Môle jusqu’à la Grand-Place.

Les contes , les animations pour les petits, les expos en vitrine ou encore le petit train du centre culturel, tiré par des poneys pour transporter les bambins, tranchait par rapport à d’autres événements du genre où tout n’est que commerce. La touche culturelle brainoise a réussi à donner une âme au marché de Noël.

Les "féeries" n’ont donc pas usurpé leur nom !