Brabant wallon Le quartier ‘La Balbrière’ comportera 20 maisons et 24 appartements.

Dans la paisible vallée du Pinchart, le nouveau quartier de La Balbrière commence à germer. Les hirondelles vont devoir bientôt cohabiter avec 20 nouvelles maisons unifamiliales et 24 appartements répartis en quatre blocs d’immeubles. Le tout sur 4,6 hectares, les 6,2 hectares restants étant en zone verte, forestière, ou d’équipement public et communautaire. "Le projet devrait être terminé d’ici 2022, précise Jean-Luc Son, manager chez R.E.I.M., une société de conseil et de construction dans l’immobilier, déjà active sur le site de Courbevoie. Six maisons sont déjà réservées ainsi que quinze appartements."

Ce projet immobilier se veut à taille "humaine". Un défi plutôt réussi puisque l’ensemble de quartier sera entouré d’hectares de nature, un parc et deux zones natagora. "On voulait focaliser notre projet sur la nature et les espaces verts. Je pense que c’est réussi. D’ailleurs, aujourd’hui, au lieu de poser la première pierre, nous allons planter un premier arbre." Il s’agissait d’un Ginkgo Biloba, un arbre qui a survécu à la catastrophe Fukushima.

Également présente, la bourgmestre Julie Chantry (Ecolo) a tenu à mettre "la qualité environnementale" en avant. "Nous sommes ici dans l’un des plus beaux vallons d’Ottignies. Durant les longues concertations, il y avait une volonté très forte de préserver la qualité environnementale comme le sable encore présent pour le développement de la flore. Aussi, pour nous, c’est une avancée intéressante et importante car ce terrain revêtait la forme d’un chancre dans notre commune."

Dans le quartier, l’objectif sera également de restaurer les conditions naturelles d’accueil des hirondelles des rivages, autrefois fortement présentes sur le site. Enfin, ce projet permettra de régulariser la situation de la résidence Malvina, située à proximité, et dont l’accès se fait actuellement par une rue construite de manière illégale sur un terrain privé.

Ga. L.