Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a examiné jeudi le dossier de la future piscine de Louvain-la-Neuve, et lui a fait franchir une nouvelle étape décisive. Un accord a été marqué sur deux projets de convention (un acte de superficie et un bail de longue durée). Ce qui permettra à la Ville d’Ottignies, copropriétaire aux côtés de l’UCLouvain et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de recevoir les subsides promis par les différents niveaux de pouvoir pour financer le projet. On rappellera que le dossier, qui date de 2017, vise à remplacer les deux bassins existants par une piscine dont les dimensions sont olympiques : le bassin de dix couloirs mesurera 50 mètres de long pour 25 mètres de large.

"L’analyse des offres déposées par différents consortiums dans le cadre du marché public portant sur la conception et la rénovation de la future piscine est en cours, précise le communiqué du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. L’attribution du marché interviendra à la suite de cette procédure."

Au cabinet de la ministre Valérie Glatigny, on confirmait jeudi que si les dimensions de la future piscine seront "olympiques", elle ne sera pas agréée en tant que telle. Il manque notamment un bassin d’échauffement et à ce stade, les partenaires n’envisagent pas de la construire. L’idée est plutôt de fournir un bassin efficace pour l’entraînement des sportifs de haut niveau mais aussi pour les étudiants et le grand public, dans une logique de "sport pour tous".

V.F.