Brabant wallon

Membre de la bande urbaine du Plateau de la gare, le jeune homme a déjà été condamné pour vol avec violence.


Il y a quelques semaines, un habitant de Tubize né en 1999 est venu s’expliquer sur le banc du tribunal correctionnel du Brabant wallon pour une série de faits, notamment des vols avec violence et des agressions, commis en 2015 et 2016 alors qu’il était mineur d’âge.

Des infractions qui auraient dû être examinée par les juridictions de la jeunesse mais celles-ci se sont dessaisies du dossier, vu l’absence totale d’implication du prévenu dans de précédentes mesures d’aide et de protection. Du reste, devenu majeur entre temps, le jeune homme a déjà été condamné pour vol avec violence, et est détenu à Mons dans le cadre d’une instruction pour des faits de même nature.

Membre de la bande urbaine du Plateau de la gare, à Tubize, le Tubizien devait notamment s’expliquer sur l’agression du sous-chef de gare d’Enghien. Et en 2016, contrôlé avec d’autres membres de sa bande à la gare de Lembeek, il avait volé la fiche de l’accompagnateur de train afin de connaitre son identité.

Il s’est aperçu par la suite, en lisant le document, que le convoi allait passer plus tard dans la journée par la gare de Tubize. Accompagné d’autres jeunes, le mineur a attendu le train sur le quai de la gare, et a malmené à nouveau l’accompagnateur. Puis il a pris un pavé et l’a lancé au travers de la vitre de la cabine du conducteur du train.

Le tribunal, dans le jugement rendu mardi, n’octroie aucun sursis vu la minimisation des faits par le prévenu, son mépris de l’intégrité physique d’autrui et son absence totale de prise de conscience. Il écope dès lors de trente mois d’emprisonnement ferme.