Les fidèles du marché hebdomadaire de Nivelles le savent: depuis quelques semaines, ls vendeurs de fleurs et de plantes sont de retour sur la Grand-Place, au milieu des autres maraîchers. Depuis dix ans, ils étaient installés sur la place Émile de Lalieux pour former un « marché aux plantes » chaque samedi matin, mais la formule ne leur donnait pas satisfaction.

Pour animer tout de même la place de Lalieux, la Ville a planché sur des alternatives et lancé un appel pour recruter des artisans, créateurs et producteurs locaux. Une première édition avait dû être reportée en raison de la troisième vague de coronavirus et du renforcement des restrictions sanitaires. Mais cette fois, c’est la bonne: le nouveau marché sera lancé ce samedi 1er mai.

Attention, à la différence de celui de la Grand-Place, il restera ouvert de 10 h à 18 h. Il sera mis sur pied sur un rythme mensuel pour débuter, et il est pour l’instant limité à la « bonne saison ». Après ce samedi, on le retrouvera donc le 5 juin, le 3 juillet, le 7 août et le 4 septembre.

En réalité, pour cette première édition, on trouvera davantage d’artisans et de créateurs que de producteurs. Vu les distances à respecter, seules treize échoppes peuvent être installées sur la place. Les curieux pourront y découvrir - et acheter - des bijoux, des gravures sur verre, des créations au crochet et en tissus, des fleurs séchées…

« On devrait avoir de bonnes surprises », assure l’échevin du commerce, Benoit Giroul.

Que les amateurs de produits locaux se rassurent, il y aura tout de même sur place le food truck du bar à djotes, les bières de Belgo Sapiens, et Lily’s Market qui est spécialisée dans la vente de produits locaux.

Le but étant d’obtenir un renouvellement de ce qui est proposé au fil des mois, la liste des participants n’est pas clôturées et ceux qui voudraient être présents lors des prochaines éditions peuvent toujours contacter la Ville.